Rouler cheveux au vent ? Quelles protections porter ?

J’adore cette sensation de rouler cheveux au vent !
Mais la prudence impose de porter des protections pour apprendre et/ou pour rouler…
Petit point sur ce sujet dans ce nouvel article…

Quelles protections utiliser pour apprendre à faire du monocycle électrique ?

Un premier réflexe serait d’utiliser les protections dédiées à l’apprentissage du roller.

Je ne vais pas vous déconseiller de porter ces protections si vous en avez ! Ces protections de poignet, de coude, de genou ainsi que le casque pourraient effectivement vous servir en cas de lourde chute.

Dans la pratique, vos pieds ne sont qu’à 10 centimètres du sol et ils ne sont pas attachés aux pédales. La probabilité de vous retrouver sur les genoux, les coudes, les poignets ou la tête est donc relativement faible (en cas de déséquilibre, vos pieds sauront où se placer pour vous éviter de tomber !)

Mais ces protections pourraient vous aider dans quelques rares cas et elles vous aideront certainement psychologiquement pour apprendre à faire du monocycle électrique, donc équipez-vous !

Il faut mieux être trop protégé que pas assez !

Rouler cheveux au vent sans casque ?

Un mauvais souvenir du roller étaient effectivement ces différents protections désagréables (surtout celles aux coudes et genoux, à avoir un jean rempli de sueur après quelques kilomètres, j’ai vite arrêté dès que j’ai senti que la probabilité de tomber devenait faible !)

Un élément plutôt désagréable maintenant en monocycle électrique reste de devoir porter un casque et de ne pas pouvoir rouler cheveux au vent !

Obligé de trimbaler 400 grammes de plastique au point de plus haut de notre corps ! Psychologiquement gênant pour le centre de gravité !

La probabilité de tomber sur la tête reste très faible mais cela pourrait être beaucoup grave que de se casser un coude ou un genou. J’ai donc craqué, je garde le casque !

Mais quel plaisir de rouler cheveux au vent ! Sans casque ! ça me prend parfois pour de petits trajets ou à vitesse très réduite avec les enfants ! Quelle sensation de liberté !

Et vous ?

Avez-vous utilisé des protections pendant votre apprentissage ? Ont-elles servies lors d’une ou plusieurs chutes ? Portez-vous un casque à chacune de vos balades ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous et n’oubliez pas de suivre ma page Google+ ou d’aimer ma page Facebook (à droite de cet article) pour être tenu au courant des prochaines vidéos et des prochaines publications.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Website Comments

  1. Jonathan
    Répondre

    Pour ma part, casque aussi, mais je rajouterais également les gants !
    Je me suis déjà vautré quelques fois, ils m’ont bien évité de l’éplucher les mains ! J’ai pris des gants de VTT pour temps chaud chez décathlon, pour une vingtaine d’euros…

POST A COMMENT.