Le gyropode une roue Solowheel a initié cette révolution du mode de déplacement !

Le gyropode une roue Solowheel reprend le même fonctionnement qu’un gyropode deux roues Segway.
Penchez-vous légèrement en avant il avancera, penchez-vous légèrement en arrière, il vous ralentira.
Petit retour dans le temps sur ce sujet…

Le gyropode une roue Solowheel

Le mot « gyropode » a été créé en 2006 pour désigner un « véhicule électrique monoplace ». Ce terme se rapproche fortement de l’élément essentiel du gyropode : le gyroscope, inventé en 1852 par le Français Léon FOUCAULT et qui permet d’identifier une inclinaison (vous en avez un dans votre smartphone, il permet par exemple d’amorcer le pivotage de votre écran selon que vous tenez votre smartphone à la verticale ou à l’horizontal)

Un exemple relativement récent d’utilisation d’un gyroscope dans un véhicule électrique monoplace est le Segway, inventé en 2001 par l’Américain Dean KAMEN, composé d’un guidon, de deux roues et d’un plateau et qui vous permet de vous déplacer en position debout (vous en avez peut-être déjà utilisé lors d’une balade organisée par un office de tourisme, je sais que l’office du tourisme de Lille en propose)

Le gyropode deux roues ensuite amputé d’une roue, de son guidon et de son plateau est ensuite devenu un gyropode une roue et c’est la société américaine Inventist qui dévelopera ce concept en premier pour présenter un premier prototype en septembre 2010. Le Solowheel était né…

La révolution du monocycle électrique !

Nous sommes extrêmement chanceux de pouvoir vivre, en ce moment, cette révolution du mode de déplacement initiée par le gyropode une roue Solowheel.

Nous pouvons tous remercier l’inventeur génial du Solowheel nommé Shane Chen !

Bien que ce gyropode une roue Solowheel existe depuis plusieurs années, nous n’en voyons cependant pas encore partout dans les rues. Je suppose que l’adoption du Solowheel a été freinée par le prix de la machine aux alentours de 2000€ l’unité (je ne cherche pas à remettre en cause le modèle économique du produit, il y a certainement eu de nombreux frais de développement et la qualité du produit semble parfaite !) mais je pense que certaines personnes ont pu être rebutées par ce critère.

Nous vivons cependant tous une véritable révolution en ce moment : de nombreuses entreprises concurrentes commencent à proposer leur propres produits à des prix moins onéreux. Je ne sais pas quelles sont les batailles juridiques en cours entre ces entreprises et l’entreprise Américaine Inventist mais l’arrivée de ces concurrents et leur prix plus faibles permettent déjà une appropriation plus rapide, de ce nouveau moyen de déplacement, par le grand public.

Le précurseur Inventist ne s’endort bien évidemment pas sur ses lauriers et de magnifiques machines comme le Solowheel Orbit sont en cours de commercialisation.

Et vous ?

Avez-vous conscience de cette révolution ? Avez-vous ou allez-vous participer à cette révolution initiée par le gyropode une roue Solowheel ? Dites nous tout dans les commentaires ci-dessous et n’oubliez pas de suivre ma page Google+ ou d’aimer ma page Facebook (à droite de cet article) pour être tenu au courant des prochaines vidéos et des prochaines publications.

Image principale de l’article issue de cette vidéo

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (9 votes, average: 4,33 out of 5)
Loading...

Website Comments

  1. Christophe@LesVadrouilleurs
    Répondre

    j’avoue que je préfère de loin le Segway qui me parait être bien plus pratique pour se balader … On en a fait récemment à La Réunion et on a beaucoup aimé. Rapide, silencieux et écologique, c’est ainsi une belle façon de faire de l’éco-tourisme 😉

    • Julien
      Répondre

      Effectivement, le Segway est l’outil idéal pour visiter ou se balader de façon ludique et sans se fatiguer.
      Peut-être un peu cher cependant et un peu moins maniable pour une utilisation dans nos villes pour des trajets quotidiens (grosses bordures, trottoirs étroits, où le garer en toute sécurité …?

POST A COMMENT.