Une F779 prêtée 15 jours par Firewheel France

Après contact par email avec Firewheel France, ils ont eu l’amabilité de m’envoyer/me prêter une F779 pendant quinze jours. Voila donc mes quelques photos et impressions sur cette machine

Avant de commencer cet article, je tiens à indiquer, en toute transparence, n’avoir reçu aucunes instructions/ou argent de Firewheel France, ce ne sont que de simples appréciations d’un simple particulier qui a pu se faire prêter un monocycle électrique gracieusement.

Caractéristiques principales et aspect

  • Pneu de 16 pouces
  • Batterie de 779Wh (autonomie théorique de 75 kms)
  • Puissance moteur de 550W
  • Poids 15 kgs
  • Vitesse théorique maxi de 25 km/h (alertes par bip/vibrations  à partir de 18 km/h)

Une petite vidéo pour voir cette gyroroue en action (elle existe en blanc/noir, noir/noir et rouge/noir)

Et quelques photos de comparaison avec ma gyroroue actuelle :

X8 et F779 coté Airwheel x8 et Firewheel F779

 

Conduite et autonomie

Vous me connaissez maintenant, je ne suis pas un kamikaze de la vitesse et ma pratique de cette roue aura plutôt été une utilisation en bon père de famille. J’ai pu tester les bip/vibrations/alertes à la vitesse maxi mais je ne m’y suis pas attardé (mon but n’était pas de faire un reporting de crash test).

En utilisation nominale donc, la roue fait bien son job de nous apporter des supports de pieds bien rigides/stables et répond immédiatement aux demandes d’accélération/freinage. Aucun comportement anormal sur ce sujet.

La finesse de la roue permet de bien faire pencher la machine lors de virages serrés mais je dois avouer que les excroissances au niveau des mollets (de ma X8 par exemple) m’ont manqué (le pilotage est beaucoup réalisé par les chevilles/malléoles avec peu d’aide de la part de mollets)

Les pédales frottent un peu sur quelques bordures un peu hautes (les 11 centimètres depuis le sol ne semblent pas suffisants pour quelques rares bordures) mais, j’ai, de mon coté,  plutôt apprécié cette hauteur de pédale qui permet de descendre le centre de gravité au maximum (cela offre une meilleure stabilité). j’ai déjà testé d’autres monocycles avec des pédales un peu plus hautes et l’impact sur le centre de gravité était flagrant.

frotement pédale F779 frotement chassis F779

Rien de particulier pour une conduite sous la pluie. Les (magnifiques) pédales sont totalement en métal donc nous pourrions penser que les pieds pourraient glisser mais les différents pics métalliques viennent s’enfoncer dans les semelles des chaussures et les pieds ne dérapent donc pas.

pédale F779

Deux modes de conduite existent : mode confort et mode sport. J’ai toujours choisi le mode sport pour avoir des pédales bien dures qui répondent aux sollicitations minimes plutôt qu’au mode confort où le haut du corps travaille un peu plus (ça me rappelle un peu le pilotage des solowheel). Le choix se fait directement par un bouton physique à coté de la poignée.

Gonflage du pneu

Certains modèles sont connus pour être difficiles à regonfler car il faut démonter l’habillage pour accéder à la valve.

Ce n’est pas le cas pour cette Firewheel F779 où l’embout de gonflage est accessible sans démontage. Une pompe est d’ailleurs fournie avec la roue (jamais eu ça avec mes autres roues) ainsi que l’habituelle rallonge de gonflage.

Accès valve F779 pneu F779

Étanchéité

Certains modèles sont plutôt déconseillés pour rouler sous la pluie. Ce n’est pas le cas ici.

La roue est certifiée IP44 ce qui veut dire qu’elle est protégée contre tous les corps solides supérieurs à 1mm (c’est le premier 4 après IP) et protégée contre les projections d’eau de toutes directions (c’est le deuxième 4).

L’étanchéité est d’ailleurs renforcée par Firewheel France pour éviter tout problème.

En conclusion

Les points améliorables

  • le trolley en option qui casse un peu la belle esthétique bien fluide de la roue
  • la mauvaise réputation historique du gestionnaire de batterie (heureusement réglé en France par Firewheel France qui intervient sur la carte mère pour régler ce problème)
  • les pédales qui peuvent s’ouvrir toutes seules (j’ai eu le cas qui aura été réglé par un simple resserrement des vis associées)
  • les pédales qui frottent un peu sur des bordures un peu trop hautes

Les points appréciés

  • Aspect sportif
  • Poids faible pour cette autonomie de 779 Wh
  • Un rapport prix/prestations plutôt intéressant pour cette autonomie
  • Déplacement en silence (le moteur ne siffle pas pendant le fonctionnement)
  • Magnifiques pédales dessinées pour s’adapter à nos pieds et composées de matière inusable (que du métal, pas de caoutchouc ou grip usable)

Voila le lien vers Firewheel France si vous souhaitez avoir d’autres caractéristiques/photos de cette roue ou si vous soulez voir les prix. N’oubliez pas de suivre ma page Google+ ou d’aimer ma page Facebook (à droite de cet article) pour être tenu au courant des prochaines vidéos et des prochaines publications.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

POST A COMMENT.